Escape from Tarkov : le FPS idéal ?2 min read

Escape from Tarkov : le FPS idéal ?2 min read

Récemment auréolé d’une version 0.12 aux petits oignons, Escape from Tarkov est au centre de l’attention de la communauté des joueurs mais aussi sur Twitch ! Premièrement publié en Alpha privé en 2016, c’est désormais l’un des jeux majeurs de la plateforme de streaming et des joueurs de FPS.

Un jeu exigeant et poussé au détail

Escape from Tarkov est devenu très vite viral après sa bande-annonce qui annonçait un jeu prometteur ! Mais EFT l’est-il ?

Le petit poulain de Battlestate Games est toujours en bêta mais tente de pousser le réalisme à une échelle encore jamais vue pour un FPS. Cela se voit par exemple pour la gestion des dégâts : les blessures à la jambe vont rendre impossible le fait de courir ou marcher et être touché au bras aura un impact sur la visée.

Ces sensations ultra-réalistes se retrouvent aussi dans la gestion des armes et équipements. Pour ce qui est des armes, absolument tout est personnalisable : détente, garde-main, canon, crosse, hausse…

Escape from Tarkov mélange des éléments de tous les genres : personnalisation à souhait et bien plus poussée que dans Insurgency ou CoD, finesse d’utilisation des armes et de tactique comme dans les Arma mais aussi un côté survie comme dans Day Z ou, dans un genre fantasy, The Elder Scrolls. En effet, dans le jeu russe, on doit boire et manger, se soigner mais aussi améliorer ses statistiques !

Tarkov rempli de bugs ?

Comme tout jeu qui se respecte, Tarkov possède son lot de bugs. Le jeu étant développé par un studio indépendant et en bêta depuis des années, il n’est pas simple d’éliminer tous les bugs. Malgré le fait qu’en une cinquantaine d’heures de jeu je n’ai croisé qu’un seul bug, cela ne veut pas dire qu’ils n’existent pas.

Il y a de nombreux rapports de rollbacks, disparitions, téléportations ou lags. L’équipe de développement se concentrant sur l’ajout de contenu, c’est parfois un argument utilisé pour reprocher le manque de concentration des développeurs sur la résolution des bugs. En ce sens, Escape from Tarkov connaît une trajectoire légèrement similaire à PUBG sur la popularité, les serveurs ou la triche.

Néanmoins, ces soucis devraient désormais être la priorité des développeurs vu le nombre de joueurs qui ne cesse d’augmenter et qui a propulsé Tarkov dans les succès de la plateforme Twitch !

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
Animal machiavélique
Aux origines du terme … machiavélique

Il y a de ces mots que l'on emploie sans vraiment en connaître l'origine, parfois même sans vraiment en comprendre...

Fermer