Petit guide pour un Noël éco-responsable #46 min read

Petit guide pour un Noël éco-responsable #46 min read

Crédits photo de couverture : Debby Hudson


À table ! 

Le repas de Noël met tout le monde d’accord : peu importe notre régime alimentaire, c’est un moment de fête qui rassemble la famille. Toutefois, si Noël rime avec festin, il rime aussi parfois avec excès de nourriture. L’idée ici, c’est de préparer un menu qui soit gourmand, festif, mais également bon pour la santé et, si possible, l’environnement et les animaux.

Pour ne fâcher personne, restons dans les grandes lignes !

Noël
Crédits photo : Brooke Lark

Le menu

Manger trop de viande n’est pas vraiment recommandé, quel que soit votre régime ou vos convictions : prévoyez, comme toujours, d’intégrer une grande proportion de légumes et de légumineuses dans votre menu !

  • Pour ceux qui mangent de tout : si vos moyens vous le permettent, pensez à privilégier la viande de la boucherie et non celle du supermarché qui vient probablement de l’élevage industriel. Ce n’est bon ni pour la santé, ni bon pour les agriculteurs, ni bon pour la planète, et encore moins bon pour les animaux eux-mêmes. Pensez également au fromage : mieux vaut privilégier celui de la fromagerie ou de la crèmerie ! N’oublions pas que Noël est synonyme de convivialité et de bonheur, pourquoi ne pas faire un petit geste envers les animaux ?

Voici quelques idées de recettes saines et gourmandes pour les fêtes ici, ici, et .

  • Pour ceux qui ne mangent pas de produits animaux, ne désespérez pas ! Il est toujours possible de préparer un repas très festif, n’hésitez pas à chercher des recettes sur internet. Vous trouverez quelques idées ici et . Il existe aussi une myriade de livres de recettes spéciales pour Noël, vous pourrez trouver quelques titres ici.

Et même si vous allez au restaurant, c’est encore possible ! Vous trouverez forcément ici ou ici un endroit qui vous convient.


Le point foie gras 

Bon ou mauvais pour la santé ? Le foie gras apporte en moyenne 500 kcal pour 100 grammes. Le foie gras étant composé de plus de 50% de lipides (comprendre : de graisses), il est très calorique. Non seulement le foie gras est, comme son nom l’indique, gras, mais en plus, il propose les ‘mauvais’ lipides : environ 21% d’acides gras saturés et 28% d’acides gras mono-insaturés.

Or, les acides gras saturés sont à limiter, voire à proscrire car ils sont reconnus comme facteur d’apparition de maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, le foie gras est élevé en cholestérol : 1040 mg pour 100 grammes ! Le foie gras est, certes, source de vitamines et minéraux intéressants pour l’organisme (fer, vitamine A, vitamines du groupe B…), mais cela ne suffit pas à équilibrer son taux particulièrement élevé en matières grasses et en cholestérol. Le foie gras doit donc rester exceptionnel, à consommer en quantités raisonnables (quelques tranches grand maximum).

L’éthique derrière le geste : au-delà du profil pas très santé du foie gras, il ne présente pas non plus patte blanche lorsqu’il s’agit d’éthique. Voici un petit extrait d’une revue de presse sur le sujet de L214 :

« Chaque année en France, 45 millions de canetons naissent pour le foie gras et 30 millions de canards sont tués en bout de chaîne. Les canards sont élevés jusqu’à leur 80e jour de vie, puis environ 90 % d’entre eux sont enfermés en cage de batterie, où pendant 10 à 15 jours, ils sont gavés au moyen d’un tube de métal de 25 cm. Le fonctionnement du foie est perturbé, les canards ont du mal à réguler la température de leur corps et développent une maladie appelée stéatose hépatique. Leur foie malade atteint jusqu’à 10 fois son volume normal, rendant la respiration des oies difficile et leurs déplacements pénibles. Outre la longue liste des maladies et des troubles dont souffrent les animaux gavés, les statistiques de mortalité trahissent l’état de santé déplorable des canards suralimentés. Le rapport de 1998 du comité scientifique vétérinaire mandaté par la Commission européenne mentionne en effet des taux de mortalité 10 à 20 fois plus élevés en phase de gavage qu’en élevage. »

Voici ici et des recettes de foies gras végétaux !

Ne vous affamez pas toute la journée précédent le repas de Noël !

Et oui, vous n’êtes absolument pas seul à faire ça. Que ce soit pour ‘garder de la place’ pour le fameux repas ou peut-être pour éviter de prendre du poids au vu de la nourriture que l’on s’apprête à manger, on connaît tous quelqu’un qui opte pour cette stratégie. En revanche, l’idée n’est pas du tout aussi brillante que l’on ne le pense.

En effet, le jeûne intermittent (le fait de ne pas se nourrir pendant quelques heures) est une excellente pratique autant pour désintoxifier son corps que pour une perte de poids (encadrée), mais il nécessite que l’on suive scrupuleusement quelques règles ! L’une des plus importantes, c’est de rompre le jeûne par un repas léger et équilibré. Or, nous en conviendrons, le repas de Noël n’est souvent ni léger, ni très équilibré…

Alors que se passe-t-il lorsque l’on jeûne avant Noël ?

Votre corps va utiliser toutes les ressources qu’il possède déjà et donc éliminer une partie des calories. Mais si l’on se goinfre de nourriture pas forcément très saine, le corps qui aura “peur de manquer” à nouveau de ressources, ne sachant pas si vous allez à nouveau jeûner après ce repas, va décider de stocker tout ce que vous allez ingérer.

Vous serez donc plus sujet à une prise de poids qu’autre chose. Par ailleurs, le jeûne intermittent a tendance à réduire la taille de l’estomac également. Votre appétit n’en sera donc pas décuplé !

Et pour finir

On pense à privilégier les serviettes en tissu réutilisable aux les serviettes en papier jetable. Pour ce qui est de la décoration de la table, retrouvez toutes nos idées ‘zéro-déchet’ dans notre article précédent.

Toute la rédaction vous souhaite un excellent Noël et de belles fêtes de fin d’année. Nous espérons que vous serez en bonne compagnie et que vous vous régalerez !

Sources :

https://www.l214.com/foie-gras-contreverites-et-mensonges

https://docteurbonnebouffe.com/foie-gras-bienfaits-sante/

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
Read previous post:
ETSY
Les 5 comics à offrir pour Noël !

Aujourd’hui, Nouvelle Vue vous propose les comics à offrir à Noël ! Si votre enfant, ami(e), voir compagnon(e) est un(e)...

Close