Recyclivre : la lecture 100% solidaire et écoresponsable5 min read

Recyclivre : la lecture 100% solidaire et écoresponsable5 min read

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous une belle découverte : Recyclivre.com Recyclivre est une entreprise qui promeut la lecture et combat l’illettrisme. Vous allez penser : certes, rien de très original ! Mais ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que l’entreprise s’engage aussi pour l’environnement et la solidarité.

Le concept ? Recyclivre récupère les livres de seconde main pour les revendre et leur donner une seconde vie. Encore une fois vous allez penser : des tas de gens font déjà ce travail, ce sont les bouquinistes et certains libraires. Rien de neuf sous le soleil !

Oui, MAIS

1. L’entreprise vous permet de trouver des livres facilement (de seconde main si vous avez bien suivi) sur son site internet

C’est quand même plus pratique que de fouiller chez les bouquinistes des heures pour trouver le livre. Les prix sont très abordables, personnellement j’en ai eu pour 3,75€, livraison incluse, sur un petit livre de Chloé Delaume. S’ils ne sont pas neufs, l’état des livres -généralement très bon- est indiqué sur le site. Pas de mauvaises surprises !
Autre point non négligeable : on y trouve de tout, à l’exception des livres en langues étrangères, manuels scolaires, guides de voyage et journaux. Puisque l’achat se fait par internet, la réception se fait par livraison. Super alternative pour ceux qui habitent loin des librairies mais qui ne veulent rien céder au géant Amazon.

Pourquoi acheter des livres de seconde main ?
Ce type d’achat permet de préserver les ressources de la planète telles que l’eau et les arbres qui sont utilisés en masse pour créer le papier des livres. Ainsi, on donne une deuxième vie à des livres déjà lus. La planète vous remerciera mais votre portefeuille aussi !

Hangar Recyclivre
Des milliers de livres qui n’attendent que vous …
Crédits photo : Recyclivre.com

2. Recyclivre propose aussi de récupérer vos livres !

Car leur place n’est ni à la poubelle jaune, ni dans la cheminée, ni à la cave, cette offre vous permet de ne pas vous encombrer de livres dont vous ne voulez plus, que vous n’avez pas aimé, que vous ne relirez jamais, que vous n’avez jamais lu et ne lirez jamais.

Après avoir fait une courte démarche sur le site internet, vous pouvez les déposer directement dans l’un de leurs entrepôts (il y en a 7 en France métropolitaine et 1 à Madrid en Espagne) ou demander à ce qu’on les récupère gratuitement (et en voiture électrique, s’il vous plaît !) chez vous. Cela est très pratique encore une fois pour ceux qui habitent loin des entrepôts ou qui ont tout simplement une mobilité réduite… En prime, avec cette option, nul besoin d’emballer vos livres !

A noter :

Les livres sans code-barre, les livres très abîmés ou aux contenus obsolètes (ex : manuels scolaires), les dictionnaires et encyclopédies, les livres clubs (ex : France Loisirs, Grand Livre du Mois, Sélection du Livre…) tout comme les revues et journaux et les guides de voyage ainsi que les livres en langues étrangères ne sont pas récupérés. En revanche, les livres très abîmés peuvent être recyclés en papier par l’entreprise, tout simplement.

Plutôt sympa, l’entreprise récupère aussi les CDs, DVDs, Vinyles et jeux vidéo !

3. Recyclivre s’engage à financer des projets de réduction de CO2 et fait partie du réseau 1% pour la planète

Avec cet organisme, 1% du chiffre d’affaire sert à financer des projets environnementaux de préservation, de protection et de développement durable divers (par exemple, dans la lutte contre le réchauffement climatique, la pollution, l’extinction des espèces …).

4. La vocation solidaire

10% des revenus nets générés par la vente des livres sont versés à des associations et des programmes d’action de lutte contre l’illettrisme, en faveur de l’accès à la culture pour tous et de la préservation de nos ressources. A ce jour, presque deux millions d’euros ont déjà été reversés.

Depuis 2015, l’entreprise est aussi partenaire de l’association Lire et faire lire. Grace à cette dernière, des bénévoles âgés de 50 ans et plus interviennent dans les écoles, et autres structures d’accueil d’enfants, pour favoriser l’apprentissage de la lecture et stimuler l’envie de lire de la jeune génération.

Enfin, Recyclivre a choisi l’association ARES pour prendre en charge l’expédition des commandes et la gestion des stocks. L’ARES permet l’ (la ré) insertion sociale de personnes en grande exclusion et en situation de handicap professionnel.

A voir :

Pour plus d’informations, tout est sur le site et le blog associé !

J’espère vous avoir convaincu de soutenir Recyclivre à l’occasion (sans mauvais jeu de mot) ! Si vous aussi vous profitez du confinement pour trier votre bibliothèque, vous savez ce qu’il vous reste à faire à la sortie…

Pour plus d’alternatives solidaires, je ne peux que vous conseiller cet article : comment soutenir nos libraires face à Amazon.

Crédits photo de couverture : Recyclivre.com

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
Lire les articles précédents :
L’origine du monde de Liv Strömquist : une oeuvre dédiée au sexe féminin

L'origine du monde de Liv Strömquist est un essai graphique qui s'empare avec humour acéré de la répression sexuelle qu'a...

Fermer