Roland Garros tient son toit2 min read

Roland Garros tient son toit2 min read

Le mercredi 5 février est un jour symbolique pour le court central de Roland Garros. En effet, la 11ème et dernière aile du toit a été posée pour couvrir le court Philippe-Chatrier. Après seulement neuf mois de travaux, le président de la Fédération Française de Tennis, Bernard Giudicelli, a annoncé avec fierté et soulagement l’aboutissement du chantier du premier toit de Roland Garros. Les 3500 tonnes de béton qui composent ce parapluie rétractable vont permettre désormais aux internationaux de France d’affronter les intempéries et ainsi de ne plus interrompre les matchs. Il faudra à peine 15 minutes pour couvrir le court dès que les premières gouttes de pluie feront leur apparition. Finis les matchs interrompus pour cause de mauvais temps ou tombée de la nuit. Désormais, le terrain couvert permettra aux matchs de se prolonger pour le plus grand bonheur des amateurs de tennis.

Cet aménagement enlève une épine du pied des organisateurs du tournoi de la porte d’Auteuil qui ne devront plus scruter les caprices de la météo. Même soulagement pour les diffuseurs télé qui sont assurés du bon déroulement des matchs. Les joueurs quant à eux devront atteindre la deuxième semaine pour avoir l’honneur de jouer sous le toit, puisque la programmation de ces matchs se fera exclusivement sur le court central. Avec cet investissement, le tournoi de Roland Garros rattrape son retard sur les autres tournois du Grand Chelem qui avaient déjà opté pour des courts couverts et éclairés.

Autre rendez-vous en ligne de mire : les Jeux Olympiques de Paris 2024 qui envisagent les compétitions de boxe sur le court Suzanne Lenglen. Ce terrain emblématique devrait subir le même traitement et se munir à son tour d’une toiture amovible. En attendant, tous les amateurs de tennis ont hâte de retrouver les internationaux de Roland Garros et espèrent applaudir leurs champions français sur ce court Philippe Chatrier modernisé !

Crédits photo de couverture : Erwan Hesry – Unsplash

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
Read previous post:
La claque littéraire du début d’année : le consentement de Vanessa Springora

Le consentement est un roman qui raconte l'histoire d'une jeune adolescente de treize ans avec un écrivain notaire de vingt-sept...

Close