F1 : Sans surprise, Mercedes caracole en tête5 min read

F1 : Sans surprise, Mercedes caracole en tête5 min read

Crédits photo de couverture : Sebastiaan Stam – Unsplash


Après trois week-ends consécutifs, la Formule 1 prend sa première petite pause d’une semaine. Lors de ce premier round nous constatons une chose, Mercedes est largement devant.

Crédits photo : Kévin et Laurianne Langlais

Mercedes beaucoup trop fort pour la concurrence 

Nous le savons à chaque nouvelle saison, Mercedes est le favori numéro 1 pour le titre. Ferrari et Redbull font figure de chasseurs, mais cette année les chasseurs sont à court de balles. Sur les trois premiers grands prix, Mercedes décroche trois victoires dont deux podiums avec ses deux pilotes. Que Mercedes gagne des courses, cela est tout à fait normal, mais le plus effrayant est l’écart mis à ses concurrents. Lors du dernier grand prix, Lewis Hamilton colle un tour à Sebastian Vettel, sixième à la ligne d’arrivée. Cela montre la puissance de cette monoplace édition 2020.

Redbull, un début de saison poussif

Redbull était annoncé comme le concurrent numéro 1 de Mercedes cette saison, avec son flamboyant pilote Max Verstappen. Troisième au classement général la saison passée, et des essais hivernaux plutôt réussis. L’écurie motorisée par Honda se plaçait juste derrière la Mercedes pour la course au titre. Mais Max Verstappen abandonne lors du premier grand prix de la saison à domicile, et Albon subit un accrochage avec Hamilton qui le prive de podium. La saison débute très mal, et Redbull laisse filer des points. Et contre Mercedes cela peut s’avérer fatal. Malgré les deux podiums de Verstappen, on sent l’écurie autrichienne fébrile, ajouté à cela un deuxième pilote très moyen (en fin de compte Gasly n’est pas si mauvais que ça). Redbull devra rapidement se rattraper dès le prochain grand prix, pour un peu plus de suspense cette saison.

Chez Ferrari, c’est le chaos !

La deuxième place de Charles Leclerc lors du premier grand prix de la saison en Autriche est quasiment anecdotique. Les problèmes internes, une voiture très faible, une équipe au bord du burnout. Ajouté à cela, l’annonce du départ de Sebastian Vettel en début de saison (direction Aston Martin ?) a mis de l’huile sur le feu. L’accrochage entre les deux pilotes Ferrari qui les a poussés a abandonner lors du deuxième grand prix, toujours en Autriche, résume la tension et l’énorme pression au sein de l’écurie italienne. Les difficultés étaient visibles lors des essais hivernaux, mais on s’attendait à une réaction de Ferrari. Malheureusement, leurs chronos sont plus proches des Williams que des Mercedes. Espérons que cette mini-pause permettra à Ferrari de rattraper le peloton de tête.

Racing Point et Mclaren, les deux belles surprises

Tout le monde le sait, la Racing Point est une copie de la Mercedes 2019. Evidemment la Mercedes est championne du monde, par conséquent elle est performante. Ce qui fait de Racing point un outsider sérieux, malgré une première course compliquée avec seulement Perez dans les points, Stroll ayant abandonné avec les neuf autres pilotes. Lors du deuxième grand prix, l’écurie arrive à accrocher les sixième et septième places. Mais le week-end dernier, l’écurie rose arrive à se placer dans la deuxième ligne au départ, et finit la course aux quatrième et septième places. De son côté, McLaren réalise son meilleur début de saison depuis une dizaine d’années. Le jeune Norris était en feu lors des deux premiers grands prix, en décrochant son premier podium au premier weekend et une cinquième place au deuxième. Son coéquipier Sainz n’est jamais très loin avec une cinquième place, et deux neuvième positions. Des places qui rapportent des points importants pour la course au podium cette saison.

Renault en progression mais toujours insuffisant

Nous sentons une amélioration chez l’écurie française, mais malheureusement cela reste très faible par rapport à ses concurrents directs. Avec des huitième places à chaque grand prix, et un seul pilote dans les points, Renault perd du terrain sur ses concurrents (McLaren, Racing Point et maintenant Ferrari). Avec les problèmes de cette dernière, Renault a la chance de pouvoir batailler pour la troisième place. Mais est-ce qu’elle possède les armes nécessaires pour cela ? avec 12 malheureux points en trois grands prix cela reste très faible. Surtout quand on voit que McLaren et Racing Point sont déjà à 40 points.

Pour conclure, en ce début de saison pas de réelle surprise. Mercedes est largement devant, Ferrari confirme ce qu’on pensait d’elle lors des essais hivernaux. La seule déception vient de Redbull, qui n’est pas à la hauteur des attentes. Le seul vent de fraîcheur vient des Racing Point et de McLaren qui nous offrent une bataille acharnée pour la troisième place. Pour le titre pilote, cela se jouera entre Bottas et Hamilton ; Verstappen est en embuscade mais il devra remporter des courses s’il veut rester au contact des deux pilotes Mercedes. 

Notons aussi les bonnes performances du Français Pierre Gasly avec AlphaTauri, qui réussit a être dans les points. Lors du dernier grand prix et malgré des problèmes moteur, il réussit quand même à atteindre la Q3 en qualifications. Malheureusement pour lui, il abandonnera lors de la course pour cause de problèmes mécaniques. Avec ces bons résultats, bientôt un retour chez RedBull pour le pilote français ?

Rendez-vous le 2 août pour le grand prix de Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez
Read previous post:
muscule_musculation_sport
Quel est l’intérêt d’une préparation physique au football ?

Tous les sports nécessitent une préparation physique soutenue mais le football demande des efforts précis et intenses. Être en forme...

Close